Quelle(s) valeur(s) ont mes bois?

Quelle(s) valeur(s) ont mes bois?

La forêt procure des avantages matériels mais aussi des services qui sont difficiles à estimer.

 

La valeur liée à la production du bois

Le bois issu des forêts françaises alimente en matière première l’industrie du bois et du papier, ainsi qu’une (auto) consommation de bois de feu qui ne fait pas l’objet d’une commercialisation en bonne et due forme. La valeur sur pied du bois récolté chaque année est d’environ 1,3 milliard d’euros, pour un prix moyen de 21 €/m3.

Environ 250 millions d’euros correspondent à du bois auto-consommé.

 

Des menus produits forestiers non négligeables

Les menus produits forestiers sont les productions de la forêt en dehors du bois : plantes aromatiques et médicinales, végétaux à vocation décorative comme les sapins de Noël, le houx, le liège, les produits de la cueillette, de l’apiculture ou de la chasse.

Ces menus produits, sans atteindre l’importance de la production de bois, ne sont pas négligeables dans la production de la forêt.

      

 

La séquestration du carbone

Des estimations fournissent un aperçu du potentiel de captation du carbone par l’écosystème forestier, du fait de l’augmentation régulière des surfaces et du volume de bois sur pied. Le carbone est en effet séquestré par la biomasse ligneuse, le feuillage, la végétation au sol et le sol (litière incluse).

En temps normal, le flux annuel de carbone capté par la forêt française est d’environ 16 millions de tonnes, ce qui correspond à environ 60 millions de tonnes de CO2, soit 12 % des émissions françaises.

La mise en évidence, grâce au marché des droits d’émission de CO2, d’une valeur monétaire de ce service rendu par la forêt pourrait se traduire à terme par le développement d’activités économiques autour de cette fonction.

 

Des activités récréatives multiples

La forêt permet également l’exercice d’activités récréatives telles que la randonnée, la chasse, la cueillette.

         

 

La préservation de la biodiversité

Les milieux forestiers sont un enjeu considérable pour la faune et la flore avec une couverture des surfaces de forêt par le réseau Natura 2000 de 15 à 20 %.

    

Photo O. Villa

 

La protection contre l’érosion et les avalanches

Un quart des forêts françaises joue un rôle de protection contre l’érosion et les avalanches.

Il s’agit notamment des surfaces boisées situées sur des pentes de plus de 30 % ou à plus de 1 500 mètres d’altitude.

La fonction de maintien de la qualité des eaux par les forêts est recensée sur près de 1,4 million d’hectares. La gestion forestière utilise très peu de polluants comme les engrais ou les produits phytosanitaires.

De plus, les forêts réduisent la teneur en polluants des eaux de surface et souterraines par leur effet filtrant.

 

Actuellement, seule la vente de bois peut procurer un revenu aux forestiers privés. Vous trouverez donc sur la fiche suivante une analyse des cours des bois réalisée par le Syndicat de la Forêt Privée du Limousin à partir des ventes réalisées en Limousin. Toutes les catégories de produits ne sont donc pas présentes.
 

il y a 3 fiches : 1 - 2 - 3 - en savoir plus
CRPF du Limousin - SAFRAN - 2 avenue Georges GUINGOUIN - CS 80912 PANAZOL - 87017 LIMOGES CEDEX 1 - Tél.: 05 87 50 42 00

Propriétaire d'arbres ou d'une forêt?

Trouvez les réponses à vos questions

Accueil > Quelle(s) valeur(s) ont mes bois?